SCRUM revue de sprint

SCRUM : La réunion de revue de sprint

La revue de sprint est réalisée en fin de projet, son but est de valider le produit et d’adapter le Product Backlog si nécessaire. En fonction des résultats, l’équipe scrum échange au sujet des items ayant été réalisés. Puis, elle réalise ensuite une démonstration du produit. C’est grâce à cela que le scrum Master valide les fonctionnalités planifiées. Après avoir réalisé le bilan, l’équipe propose des modifications. Il est possible que des items soient, modifiés ou ajoutés, selon les observations de la revue.

 

L’objectif de la revue de sprint

 

Il s’agit d’une réunion informelle pendant laquelle l’incrément de solution produit pendant le sprint est présenté et étudié afin de susciter des réactions dans le but de le valider ou éventuellement de décider des actions à mettre en place pour la suite du projet.

 

Durée de la revue de sprint ?

 

Afin d’être efficace, il est important de savoir combien de temps utiliser pour une revue. Elle a lieu à la fin de chaque sprint, elle dure en général quatre heures pour les sprints d’un mois. Dans le cas des sprints moins longs, il est préférable d’en réduire le temps, pour un de 2 semaines par exemple, elle pourra durer deux heures.

 

Les différentes étapes

 

  • Préparer le lieu avec le matérielle et les outils nécessaires pour pouvoir effectuer une démonstration du produit dans une situation de fonctionnement le plus proche possible d’une utilisation en réelle. Pour cela, il faut bien préparer le scénario est le contexte de l’essai.
  • Inviter les participants : Réunir l’ensemble de l’équipe, le scrum master, le product owner ainsi que les intervenants et l’ensemble des parties prenantes concernées.
  • Rappeler les objectifs : Au début de la séance, le product owner rappelle à l’équipe les story prévu lors de la réunion de planification. L’équipe explique ensuite les items qui ont été réalisés et ceux qui ne l’ont pas été.
  • La démonstration : L’équipe réalise story par story, une démonstration du produit. C’est grâce au résultat de cette dernière que le product owner peut valider chacune des fonctions prévues. Les participants peuvent également participer en posant des questions et en proposant des modifications. L’ensemble de ces échanges viendront s’ajouter au backlog de produit.
  • Calculer la vélocité et réaliser le bilan. En réalisant la somme des points de chaque story terminé, l’équipe peut selon ce bilan, proposer des aménagements. Il est possible qu’à ce moment des items soient ajoutés ou modifiés.
    Ces avantages

Elle est essentielle pour gagner du temps et éviter la « réunionite » en réalisant une réunion de pilotage, de suivi, etc. L’ensemble des parties étant présentes lors de la démonstration, il n’est pas nécessaire de rédiger un rapport complexe sur l’état d’avancement du projet. Il est également important de bien présenter les story totalement terminé et d’expliquer aux parties prenantes qu’il s’agit de la démonstration partielle du produit. L’ensemble des retours recueillis lors de cette revue permettent d’enrichir le backlog de produit.

 

Les autres réunions :

 

La réunion de planification du sprint

La mêlée quotidienne

La rétrospective

 

1 commentaire sur “SCRUM : La réunion de revue de sprint

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *