PV de recette

Les points essentiels pour un PV de recette établi dans les normes

Comment formaliser sur papier la livraison d’un projet de telle sorte que le manager de projet et le prestataire puissent en toute confiance clôturer leur collaboration ?

 

Le PV de recette, une étape importante dans le business

 

Le procès verbal de recette est un document contractuel établi entre le prestataire et le client à la livraison de la commande. C’est un moment crucial pour le prestataire, car la signature de ce PV le libérera de toute obligation vis-à-vis du donneur d’ordre. Quant au commanditaire, il pourra dans ce document émettre des objections ou des réserves sur la prestation et demander d’éventuelles améliorations. C’est également le procès verbal qui déclenchera une éventuelle période de garantie. Bien entendu, ce sont les deux parties, le prestataire et le manager de la gestion de projet qui apposeront leurs signatures sur ce document.

 

Un outil incontournable dans la gestion de projet

 

Quels éléments doit-on inclure dans le procès verbal de recette ? Le contenu du document est très simple. En premier lieu, le commanditaire doit vérifier et valider l’exhaustivité des livrables tels énoncés dans le contrat. Ensuite, s’appuyant sur les clauses du contrat, il validera la conformité des produits livrés par rapport aux attentes de son entreprise. C’est là qu’il pourra émettre des réserves sur ce qui a été livré. Les observations et les réserves sont énumérées clairement dans une partie du document prévue à cet effet.

 

pv-de-recette

 

Comment s’assurer que le produit livré fonctionne bien lors de la livraison ?

 

Dès la signature du procès verbal, le client n’aura plus la possibilité de faire pression sur le prestataire en cas d’anomalie. Aussi, afin de s’assurer contre tous les vices de fabrication, il pourra procéder à des tests standards fournis par le prestataire. Le moment de la livraison ne correspond donc pas forcément au moment de la signature du PV de recette. Il est des cas, comme dans le domaine du business en ligne où la conformité du produit livré ne peut se démontrer qu’après une longue période d’essai. Dans ces cas, on aura recours à un PV de recette provisoire qui sera suivi par la suite d’un PV définitif.
Ainsi, en tant que client, la rigueur et la prudence vous imposent de ne pas trop vous hâter de signer un procès verbal de recette à la livraison de votre commande. En cas de doute, établissez un PV provisoire, mais dans tous les cas, chaque étape de réception devra être consignée sur papier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *