Pitch projet

Pitch : L’art de bien pitcher son projet

Qu’est-ce qu’un pitch ?

 

Quelle que soit la nature du projet concerné, qu’il s’agisse d’une orientation pour l’entreprise, d’une formation, d’une mobilité, etc … il est indispensable de pouvoir assurer la présentation de celui-ci en des termes synthétiques et percutants.

C’est ce qu’il est communément appelé l’art de pitcher. La raison d’être du pitch est simple : il s’agit d’un outil pour convaincre un public bien ciblé : recruteurs, financiers, clients, etc … et avec une finalité précise (obtention d’un financement, d’un poste, etc…). Quelques conseils sont à appliquer scrupuleusement pour pitcher efficacement.

 

Pitcher : L’art de soigner la forme et le fond

 

Pour s’assurer que l’ensemble des messages est correctement transmis, les pitchs doivent impérativement contenir certains points essentiels. Parmi ceux-ci, l’accroche doit être succincte et percutante.

En quelques mots, la situation devra être exposée à l’auditoire. A partir de ces éléments, le « pitcheur » devra faire la démonstration de sa proposition et convaincre son public de la pertinence de ses proposions. Pour étayer celles-ci, des exemples concrets, des chiffres ou encore des témoignages devront venir renforcer la puissance des arguments énoncés.

Bien pitcher ses projets suppose d’avoir préalablement évaluer le profil de l’auditoire pour mieux adapter son discours à ce dernier. Il ne faut pas oublier que certains projets peuvent être directement mis en concurrence avec d’autres similaires et dans ce cadre, la force de conviction jouera un rôle déterminant. Les meilleurs pitchs sont ceux qui parviennent à aller le plus loin possible dans la valorisation des plus-values qu’engendrerait la mise en œuvre du projet.

De même, il faudra apporter un soin tout particulier à la conclusion de la présentation puisqu’il s’agira du dernier message que retiendra l’auditoire. Il peut s’agir de la date prévisionnelle de mise en œuvre de la proposition, du besoin financier nécessaire à sa réalisation, etc …

 

Pitcher projet

 

Bien pitcher : Le jour J de la présentation

 

Pour diffuser un message et s’assurer que son contenu soit bien compris et pris en compte, rien n’est plus efficace qu’une présentation, le plus souvent vidéoprojetée, même si celle-ci n’est pas sans risque.

Pour éviter que l’exercice suscite l’ennui chez l’auditoire, chaque détail formel de la présentation du ou des projets aura de l’importance. De l’utilisation pertinente de certains chiffres aux qualités de l’orateur en passant par la clarté du propos, tout devra contribuer à faire fédérer le public et à le convaincre du bien-fondé de la proposition.

Les diapositives présentées devront être synthétiques, ne pas reprendre précisément les propos tenus par la personne chargée de la présentation et disposant d’un graphisme agréable à regarder et non surchargé. Pour les projets les plus complexes à comprendre ou comportant de nombreuses informations à intégrer, l’usage d’un schéma explicatif pourra aider l’auditoire à avoir une meilleure vision des choses.

Enfin, les meilleurs pitchs requièrent d’aller à l’essentiel et doivent être consciencieusement préparé en amont par les différents acteurs du dossier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *