agile vs predictive

Agile vs prédictive : Quelle méthode choisir ? Round 1

Les principales méthodes de gestion de projet

 

Le poste d’un chef de projet requiert plusieurs compétences intéressantes, mais également, assez complexes. Cela, parce que ce type de poste demande à ce que la personne soit en perpétuelle évolution face au marché. De ce fait, dans ses compétences en gestion de projet, le manager de projet doit être capable de développer différents types de méthodes qui peuvent avoir une forme agile ou predictive. Il devra aussi savoir comment mener ces deux types de méthodes et les développer en temps voulu.

 

Qu’est-ce que la méthode Prédictive

 

Dans la méthode predictive, le processus consiste à collecter les besoins et de déterminer ensuite le produit. Cela aboutira au développement et à la phase de test, qui devront se faire avant la livraison du produit final. Dans ce cadre, le cycle du projet se fait en cascade. La particularité de cette méthode est le besoin de prévoir les étapes de manière séquentielle et de faire en sorte de ne passer à la prochaine étape que si la phase en amont a été validée. De ce fait, le chef de projet a le devoir d’établir un chronogramme bien précis où les débuts et les fins de chaque étapes se doivent d’être bien définis.

 

agile

 

Qu’est-ce que la méthode Agile

 

La méthode agile prône plus sur le développement itératif qui permet au manager de faire la découpe de son projet en plusieurs phases. En d’autres termes, un projet sera partagé en plusieurs mini-projets. Cela permet de faire des analyses séquentielles pour éviter le risque de se dire qu’il est possible de tout prévoir en amont. De ce fait, le chef de projet aura un circuit de communication plus efficace en demandant des clarifications sur les activités, et en ayant la possibilité de corriger en fonction de l’avancement. La visibilité sera également meilleure et permettra d’avoir un plus grand contrôle dans la qualité comme dans le principe scrum.

 

Quelles sont les différences entre les deux méthodes

 

Une grande différence se remarque au niveau de la difficulté de la méthode classique qui se base sur la prédiction et celle qui se développe avec plus d’itération. En effet, avec la méthode classique, le manager doit être très vigilant et faire en sorte que toutes les activités de chaque étape soit faite d’un seul coup. Autrement, les éventuels problèmes et blocage en cours de développement peuvent engendrer des remises en cause de tout le processus. Ce qui engage le gestionnaire de projet dans une analyse bien approfondie avec la mise en œuvre pour limiter au maximum les risques.

 

Pourquoi les méthodes Agiles sont les plus utilisées aujourd’hui

 

Contrairement à la première méthode, celle qui se base sur le développement itératif est plus adapté au contexte des projets actuels. En effet, elle est plus centralisée sur l’objectif à atteindre dans le cas du principe ASD ou Adaptive Software Development. Elle peut également être Crystal ou dépendant du nombre d’individu qui sera nécessaire à coordonner. Il a aussi le principe Scrum qui met en valeur l’esprit d’équipe en priorisant l’itération, la visibilité, mais aussi la qualité du contrôle et l’adaptation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *