Loi de Pareto

Loi de Pareto : Comment l’utiliser pour se démarquer

On doit la célèbre loi de Pareto à un économiste italien né en 1848, Vilfredo Pareto.

En se basant sur des observations empiriques, Pareto constate que, dans son pays, 20% de la population détient 80% des richesses. De ce constat naîtra le fameux outil d’analyse qui consiste à différencier les problèmes vitaux des problèmes secondaires. Méthode universelle, la loi de Pareto peut s’appliquer à de multiples situations de management et de gestion.

 

La loi de Pareto, une alliée des chefs de projet

 

Egalement appelé la loi des 20/80 ou 80/20, le principe de Pareto s’appuie sur la règle suivante : 20% des causes produiraient 80% des effets. Propice à optimiser l’efficacité et l’efficience d’un manager ou d’un dirigeant d’entreprise, la loi de Pareto se révèle très utile lorsqu’il s’agit de mener des équipes jusqu’au terme de leurs projets. Amené à devoir jongler avec différentes préoccupations, les chefs de projet doivent apprendre à consacrer moins de temps sur les détails et davantage sur des tâches indispensables. Puisque la majorité des résultats est le produit de seulement quelques tâches, la loi de Pareto vous amène à vous préoccuper en priorité de cette minorité de tâches.

C’est ainsi que l’entendait l’ingénieur Joseph Juran lorsqu’il reprit et fit connaître le principe de Pareto dans les années 1940 sous l’expression « Vital few and Trivial many ». Point de repère intéressant pour prendre des décisions censées, cet outil peut vous permettre d’atteindre divers objectifs : analyse de la structure des ventes, évaluations des risques les plus importants, identification des problèmes majeurs, connaissance des actions les plus profitables, …

 

Loi de Pareto 80/20

 

Les divers champs d’application de la loi

 

Idéale pour guider vos réflexions et optimiser chaque réunion avec vos équipes, la loi de Pareto peut être utilisée dans divers domaines :

  • En terme de stratégie : définir des objectifs de vente, identifier les tâches les plus efficaces, concevoir une stratégie efficiente, …
  • Au niveau de la gestion : gérer les stocks de façon optimale, optimiser le recours aux forces de l’entreprise, …
  • Au sein des Ressources Humaines : manager les équipes, distribuer les compétences, …
    En matière d’organisation : identifier les tâches inutiles, hiérarchiser les actions à accomplir, …

 

Loi de Pareto et Scrum

 

Lors de chacun de vos sprint, la loi de Pareto peut vous accompagner efficacement. En effet, 20% des problèmes résolus au cours de votre sprint vous apporterons 80% de la valeur de ce dernier.

Pour vous aider, le tableau Scrum est un outil de visual management couramment utilisé par les chefs d’équipe dans le but de gérer les fluctuations des projets en charge. Par ce biais, durant le sprint, la charge de travail restante est constamment réévaluée afin que l’objectif visé soit atteint. Des modifications pouvant remettre en question les priorités liées aux projets, les Scrum Boards permettent une gestion efficace par le classement qu’il propose entre ce qui doit être fait rapidement et ce qui peut attendre. Durant chaque projet, une réunion, la mêlée quotidienne, permet à l’équipe et au manager de faire le point sur l’avancement de ce dernier et sur les difficultés rencontrées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *