Gestion de projet

La gestion de projet : Les 4 règles

La gestion de projet (ou gestion de programme lorsque ces projets sont multiples) consiste à mobiliser des stratégies, des techniques, des outils pour organiser un projet et le mener à son terme. Cette fonction est assurée par un chef de projet, aussi appelé product owner ou manager, assisté de son équipe. Chaque projet est unique, nécessite des tactiques particulières et doit apporter de l’innovation à l’entreprise au sein duquel il s’effectue.

 

Le profil du chef de projet

 

On trouve des chefs de projet dans de nombreux domaines, tels que l’informatique, la communication, l’ingénierie, les nouvelles technologies, les BTP… Dans la gestion de projet, il est essentiel de bien savoir évaluer un budget, établir une planification et décider de l’ordre dans lequel vont être effectuées telle et telle tâches. C’est pourquoi le chef de projet se doit de posséder un bagage théorique très solide ; souvent, il est issu d’une école d’ingénieur, d’une école de commerce ou encore d’un master spécialisé.

 

L’importance de la médiation

 

Le chef de projet rassemble autour de lui toute une équipe qu’il sera chargé de coordonner. Non seulement le chef de projet doit avoir de bonnes connaissances techniques dans le domaine sur lequel il travaille, mais il doit aussi avoir un bon leadership, un esprit de diplomatie pour assurer une bonne médiation entre son équipe et la direction de l’entreprise au sein de laquelle il travaille. Ce bon sens du relationnel est aussi essentiel parce que le chef de projet pourra être amené à présenter son projet devant des instances extérieures et sera chargé de convaincre d’éventuels sponsors de le soutenir.

 

Chef de projet

Les différentes méthodes de gestion de projet

 

La méthode de gestion de projet la plus classique consiste à écrire un cahier des charges et à remplir les tâches une par une selon un ordre chronologique ; une fois une étape terminée, on passe à la suivante, et ainsi de suite… C’est une manière rigide de faire mais qui a fait ses preuves à de nombreuses reprises. D’autres méthodes nécessitent plus de souplesse et de créativité ; certaines s’appuient davantage sur la volonté du commanditaire, telles que la méthode Agile de plus en plus répandue. Pour un faible budget et une petite équipe, la méthode Lean Management qui mise davantage sur la productivité peut être recommandée. Certaines méthodes permettent de représenter graphiquement les différentes tâches à effectuer pour réussir un projet, telles que la méthode Pert… Il convient de choisir la méthode la plus adaptée aux objectifs souhaités par le product owner.

 

Respecter les échéances

 

Pour une gestion de projet réussie, il faut impérativement respecter les échéances qui ont été fixées au préalable. Ne pas dépasser les limites de temps imparties est même dans la plupart des cas, plus important que de ne pas faire d’écart concernant le budget établi au préalable ; pour y parvenir, il faut être toujours capable de s’adapter aux accidents et aux imprévus qui ont lieu pendant la mise en œuvre du projet. Le cahier des charges et la gestion de projet ont pour principal objectif d’éviter les retards dans l’exécution des différentes tâches prévues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *